[Indonésie] Les activités possibles à Ubud

Frais et dispo après une bonne nuit de sommeil et un excellent petit-déjeuner, nous partons découvrir les activités possibles à Ubud. Que faire dans cette ville emblématique de la culture balinaise ?

Découvrir la culture locale

Dans le centre d’Ubud, vous ne pouvez pas manquer le Palace, résidence officielle de la famille royale. L’entrée est gratuite et vous permet de déambuler entre les divers bâtiments.

IMGP6330
IMG_2499

 

On retrouve le même agencement qu’au Palais du Sultan à Yogyakarta, dans un style différent, beaucoup plus coloré.

IMGP6344

 

Le quartier est propice aux vendeurs de places de spectacles traditionnels. On évite généralement les vendeurs de rue, mais un jeune homme nous propose des places pour un spectacle de kecak. Comme nous n’avons pas encore vu de show local, on se laisse tenter.

IMGP6632

Danseuse de « kecak »

Le kecak est un spectacle musical sans instruments, où un chœur de percussions vocales « chante » la musique. Wikipédia raconte très bien de quoi il s’agit :

Un chœur d’une centaine d’hommes raconte l’épisode où les singes aident le prince Rāma à battre le démon Ravana pour récupérer sa femme Sītā kidnappée par Ravana. Pour cela ils chantent de manière ininterrompue le distinctif « chak-a-chak-a-chak » et font des mouvements synchronisés autour des différents protagonistes de l’histoire qui interviennent au centre, entourés par le chœur. L’apogée de l’accompagnement qui va crescendo coïncide avec la victoire lors du combat.

IMG_2746

 

 

Ça dure une bonne heure (et c’est largement suffisant). Le show n’est pas transcendant, d’autant qu’on n’y comprend rien. Mais c’est une facette de la culture locale qu’on est contents de découvrir.

Le clou du spectacle réside dans le fait qu’un des protagonistes marche sur des braises.

IMG_2769

via GIPHY

Chaque vendeur vous dira que son spectacle est le vrai, le seul, l’unique et que c’est forcément ce soir. Mais d’expérience, il y en a quasiment tous les soirs, dans différents temples de quartier.

Acheter

Si vous voulez dépenser de l’argent, que ce soit dans des produits d’artisanat locaux ou des objets un peu plus travaillés, vous trouverez votre bonheur à Ubud !

L’Ubud Market est clairement destiné aux touristes, mais qu’importe. Tous les types de souvenirs que vous pouvez avoir envie de ramener dans vos valises sont représentés. Nous avons craqué pour deux sarongs et deux magnets.

IMG_7184

Mais libre à vous d’acheter des t-shirts ou sacs « I <3 Bali », des vêtements, des statuettes en bois (ou en plastique) représentant des éléphants, des singes ou des buddhas, ou encore des horloges en forme de planches de surf.  L’imagination n’a pas de limites, et toutes les déclinaisons des activités balinaises sont disponibles sous forme de souvenirs.

On peut également trouver des bijoux, vêtements ou accessoires dans les boutiques des rues menant au centre d’Ubud. Ces boutiques se veulent un peu plus haut de gamme, mais les prix restent abordables pour les occidentaux. Le plus compliqué reste de trouver quelque chose de discret, parce que perles et matières semi-précieuses ornent généreusement les bijoux qui y sont présentés.

Bigfoot m’y a offert un bracelet avec le symbole infini qui, contre toute attente, résiste bien aux épreuves du temps.

 

Se détendre et apprécier la nature environnante

Ubud est la capitale du mode de vie lancé par « Mange, prie, aime », le best-seller d’Elizabeth Gilbert. Dans ce roman, une jeune trentenaire plaque son mari, sa maison et sa carrière pour découvrir le monde. Italie, Inde et enfin Indonésie, c’est à Bali qu’elle va « réconcilier son corps et son âme pour trouver cet équilibre qu’on appelle le bonheur« .

A Ubud, de nombreux centres vous aideront à trouver ce fameux bonheur, qui commence souvent par un porte-feuille moins garni. Sinon, se balader en prenant le temps d’explorer la ville, c’est tout aussi apaisant et c’est moins cher.

IMG_2511

Climat tropical oblige, la végétation est luxuriante

Dans la Monkey Forest, les singes sont en totale liberté au coeur d’un parc superbe.

IMGP6360

IMGP6383

 

Si la plupart des singes vivent leurs vies sans se préoccuper des touristes, ce n’est que pour mieux tromper votre attention. Pendant ce temps, d’autres congénères s’approcheront de vous pour vous faire les poches ou ouvrir vos sacs.

IMGP6369

IMGP6404

 

J’étais assise sur un banc quand un singe s’est assis à côté de moi. Avant que je ne m’en rende compte, il avait les doigts dans la poche de mon pantalon et m’a piqué…mon mouchoir en papier.

Donc méfiance, évitez la nourriture, fermez et surveillez vos sacs et de manière générale, évitez de vous approcher de ces petits fils de p$%£. Non, j’aime pas les singes. Heureusement, les gardiens du lieu ne sont jamais très loin et savent gérer les macaques s’ils deviennent agressifs (parce que OUI, ils le sont parfois)

IMG_9171

 

Après toutes ces émotions, rien de tel qu’un bon massage. Nous n’avons profité qu’un peu tard de ce formidable aspect de l’Indonésie : les salons de massage sont légions et relativement abordables.

Nous nous sommes rendus de manière totalement impromptu à Sang Spa 2 un dimanche matin et nous avons eu la chance d’avoir de la place pour le Holistic Combination Massage, en couple. Pendant 2h, votre masseuse combine différentes techniques de massage de la tête aux pieds, en passant par les mains : massage balinais traditionnel, massage profond et réflexologie thaïlandaise (horrible, ça fait super mal)

C’était top et notre seul regret a été de ne pas avoir le temps d’en faire un autre 😀

 

Voila l’éventail (non exhaustif !) des activités possibles à Ubud. Dans le prochain article, on explorera les alentours d’Ubud, beaucoup plus riches en découvertes que la ville elle même 🙂


Infos Pratiques

  • Ubud Palace : gratuit
  • Monkey Forest : 40 000 roupies/personne (2,50€)
  • Spectacle de kecak : 75 000 roupies/personne (4,70€)
  • Holistic Combination Massage de 2h10 : 310 000 roupies/personne (19,43€)
  • 2 sarongs au Ubud Market : 75 000 roupies (4,70€)
  • 2 magnets au Ubud Market : 30 000 roupies (1,88€)

Telys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *