[Indonésie] Farniente aux îles Gili

Après une semaine intensive sur l’île de Java, une traversée éclair de Bali et un trajet en speed-boat, nous voici enfin sur les îles Gili. L’archipel est composé de trois îles : Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno. Alors, laquelle choisir et qu’avons nous fait pendant ces trois jours ?

Quelle île choisir ?

Le choix n’est finalement pas très difficile car Gili Trawangan est réputée pour son ambiance festive, ses jeunes gens éméchés et sa musique de discothèque. Nous l’avons écartée d’office mais si vous voulez faire la fête, rencontrer du monde et prendre du bon temps, c’est sans doute la destination qui vous conviendra.

IMG_8965

Nous aurions adoré aller sur Gili Meno, la plus calme et la moins fréquentée des îles Gili, destination privilégiée des amoureux. Mais très peu de compagnies de speed-boat la desservent directement, et il aurait fallu reprendre un petit bateau depuis l’une des deux autres îles Gili pour nous y rendre. Après tous ces trajets en bus, ferry, voiture et speed-boat, franchement, on n’était pas motivés.

Il nous restait donc l’option de Gili Air, le mix idéal entre les deux autres îles. On a croisé quelques endroits un peu plus festifs mais il y a également beaucoup d’options pour rester au calme si besoin.

Hébergement sur Gili Air

Nous souhaitions un hébergement éloigné du « centre-ville » pour être au calme, mais à proximité de la plage Ouest afin de pouvoir profiter du coucher de soleil chaque soir.

C’est comme ça que nous avons jeté notre dévolu sur Goodtimes Bungalow, un complexe composé d’une petite dizaines de bungalows individuels autour d’une immense piscine, à seulement dix minutes de marche de la plage.

IMG_2374

 

Tenu par une famille scandinave, on retrouve cette ambiance nordique dans la décoration épurée des bungalows. Sol en béton ciré, couleurs vives, ça tranche agréablement avec les styles qu’on a déjà pu croiser.

IMG_2362

IMG_2367

 

Le petit-dèj est top (pancake à l’ananas et citronnade, miam), on peut remplir nos bouteilles d’eau minérale à volonté, le personnel peut vous faire livrer à manger et la piscine, profonde de 2,50m est superbe, malgré son étrange couleur due au fond orange.

 

Notre plan était essentiellement de glander, lire, dormir, re-glander et se baigner, donc on n’aurait pas pu mieux choisir notre hébergement puisque notre bungalow disposait d’un hamac, d’un fauteuil suspendu, de deux chaises et d’un genre de chaise longue.

IMG_2371

IMG_2373

 

Je ne sais pas ce que valent les autres hôtels de l’île, forcément, mais je ne peux que vous conseiller cet endroit car on a passé un séjour absolument génial.
J’aurais aimé ne jamais le quitter, mais il y a quand même quelques activités à faire sur Gili Air.

Activités sur Gili Air

Faire le tour de l’île à pied (ou en vélo)

Le méga fantasme : être sur une île suffisamment petite pour pouvoir en faire le tour à pied. Ça vous prendra une bonne heure sur Gili Air, et vous pourrez contempler ce paysage sur une bonne partie du trajet. Dure la vie.

IMGP6269
Si vous avez la flemme ou souhaitez être super mobile, vous pouvez louer des vélos. Ils ont des gros pneus faits pour pouvoir rouler dans le sable avec.

Faire du snorkeling

Il y a des tas de loueurs de matériel sur la plage ouest/sud mais si vous pouvez, amenez votre matériel. Nous avions pris nos masques dans nos bagages. Ça nous a pris une place folle mais nous ne l’avons pas regretté un seul instant tant les masques de location étaient rayés, je ne vois pas comment on pouvait voir grand chose à travers.
Du coup, on a infiniment regretté de ne pas avoir pris aussi nos tubas car l’un des deux que nous avions loué prenait l’eau -_- » C’est assez embêtant quand il s’agit d’un outil qui permet de respirer…

Mis à part ces désagréments matériels, l’endroit est génial pour s’initier au snorkeling. L’eau est claire, peu profonde, et fourmille de poissons, d’étoiles de mer, mais aussi d’oursins donc attention où vous mettez les pieds (ou le reste du corps… c’est Miss « Je pose mon cul au fond parce que nager ça fatigue » qui vous parle ^_^)

2016_0928_122302_003

2016_0928_105505_002
N’oubliez pas non plus de vous tartiner de crème solaire et à plonger avec un t-shirt, si possible aux heures les moins chaudes. Le soleil tape quasiment à la verticale car nous sommes proches de l’équateur et même en me baignant à 10h du matin, j’ai pris des coups de soleil.

Une publication partagée par telys (@telys) le

Si vous êtes à l’aise en natation (pas comme moi, donc), et que vous acceptez de nager là où vous n’avez pas pied, il parait qu’on peut croiser des tortues en s’éloignant des côtes, vers l’Ouest.

Ou faire de la plongée

Nous n’avons pas testé cette option car nous avions réservé des plongées ailleurs (on y reviendra) mais si vous souhaitez apprendre à plonger sur les îles Gili, c’est tout à fait possible. Attention aux conditions des cours toutefois, on a vu des endroits où ça ressemblait un peu à l’usine.

C’est également un point à noter dans le choix de votre hôtel : renseignez vous pour savoir si votre piscine ne sera pas squattée toute la journée par des cours de plongée, ça serait dommage.

Boire un cocktail en admirant le coucher du soleil

Sans conteste mon activité préférée 😀 Tous les bars et restaurants de la la côte Ouest (coooooote oueeeeest) proposent des poufs, pergolas et autres fauteuils pour siroter des cocktails confortablement installés.

IMG_8983

Les établissements s’occidentalisent et proposent des happy hours. Vous pourrez alors profiter d’offres alléchantes comme « 3 cocktails pour le prix de 2 ». Mais alors je ne sais pas ce qu’ils mettent comme alcool dans leurs cocktails (ni même s’ils en mettent) parce qu’un cocktail et demi (puisqu’on en avait trois, cf l’happy hour) me font moins d’effet qu’une bière en France.

Pensez également à adapter vos horaires : à l’équateur, le coucher du soleil est vers 18h 🙂

IMGP6309

 

Autant vous dire que nos trois jours de repos sont passés à la vitesse de l’éclair. On a hésité à rester davantage mais nous avions quand même envie de découvrir Ubud, dont on avait entendu beaucoup de bien. C’est avec quelques regrets, mais la promesse de revenir un jour, que nous avons repris la mer…


Infos pratiques

Coût de la vie

  • Location de 4 palmes et 2 tubas : 50 000 roupies (3,16€)
  • 3 cocktails pour le prix de 2 : 120 000 roupies (7,58€)
  • Déjeuner dans un resto hipster/végétalien, deux plats, deux desserts : 320 000 roupies (20,22€)
  • Diner dans un resto local, deux plats et deux boissons : 110 000 roupies (6,95€)
  • Déjeuner livré au bungalow, deux plats : 69 000 roupies (4,36€)

L’hôtel

Goodtimes Bungalow, Jl. Gili Air no. 21 | Sunset Blvd, West Nusa Tenggara 83352, Indonésie

Bungalow à partir de 41€ mais comme ils étaient complets à nos dates, nous avons pris le bungalow familial pour 60€/nuit

 

Telys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *