[Indonésie] Les temples de Borobudur et Prambanan

La veille, nous avions réservé un tour pour visiter les temples de Borobudur et Prambanan. En Indonésie, les tours sont souvent proposés pour le lever ou le coucher du soleil. En plus, le mini-bus sillonne la ville et vient vous chercher à votre hôtel. On avait donc choisi le lever du soleil et le rendez-vous était à 4h du matin.

On avait donc mis le réveil à 3h45, le temps de sauter dans nos vêtements, se laver les dents et sortir de l’hôtel. A 3h52, le téléphone de notre chambre sonne : « Bonjour, c’est l’accueil, votre mini-bus est là ». Branle-bas de combat, on termine de s’habiller en vitesse et on descend. On apprendra plus tard que le ramassage des gens a commencé à 3h30 -_- »

Après une bonne heure de route à toute allure, nous arrivons au point de vue qui nous permettra de contempler le lever de soleil sur Borobudur et le volcan derrière (dont j’ai oublié le nom) A cause de la brume, on ne voit pas toujours le temple mais ça reste magnifique.

IMGP5599

IMGP5608

Tantôt on distingue le temple, tantôt il est masqué par la brume et c’est le volcan qui surgit.

IMGP5628

IMG_1912

On est bien, il ne fait pas encore trop chaud, on contemple le paysage au son des cris de coqs qui se réveillent et des grillons (ont-ils des grillons en Indonésie ?). C’est paisible. Et on redescend brutalement sur Terre quand on entend un « mais il est où le temple ? »… »ah c’est joli mais on voit pas le temple quoi ! »… « c’est un beau lever de soleil hein, dommage qu’on voit pas le temple »….

La French Touch a encore frappé, deux vieux viennent d’arriver au point de vue et devinez quoi ? Ils sont français et ils râlent. Ça ne nous avait pas manqué, tiens.

Borobudur

Pas le temps de trainer, et pour fuir les deux vieux râleurs, on redescend de notre point de vue. C’est parti pour Borobudur, toujours à toute allure (ça rime, héhé).

C’est assez dingue à imaginer mais Borobudur ayant été abandonné vers 1100, le temple a été totalement recouvert par la végétation au cours des siècles suivants. Il a été redécouvert en 1814 par le lieutenant-gouverneur anglais de l’île, qui y a envoyé un ingénieur néerlandais et 200 hommes après avoir entendu parler d’un grand monument caché.

IMGP5630

IMG_8652

Quand même, ça fait un sacré morceau à cacher !

C’est un temple bouddhiste, divisé en plusieurs sections. Les étages inférieurs sont ornés de bas-reliefs. D’après Wikipédia, Borobudur contient environ 2 670 bas-reliefs individuels : 1 460 sont narratifs et 1 212 sont décoratifs.

IMG_1946

Il y a bien sûr énormément de statues de Bouddhas.

IMGP5661

IMGP5721

Ça a un côté flippant, non ?

Les étages supérieurs sont couverts de ces grosses « cloches », les stupas. On aperçoit que certaines d’entre elles contiennent un bouddha, d’autres se sont effondrées et le bouddha est apparent, d’autres encore contiennent des bouddhas sans tête.

IMGP5669

IMGP5678

C’est joli mais le plus spectaculaire est sans doute la vue qui nous est offerte, d’un côté sur ces espèces de montagnes super abruptes, de l’autre sur le volcan. Je ne vous cache pas qu’au sommet de mon temple, je je me sentais un peu Lara Croft ce jour là, ha ha !

IMG_1970

IMG_1992

IMGP5671

Borobudur a été en rénovation depuis sa découverte mais c’est seulement entre 1975 et 1982 qu’un grand plan de restauration a été lancé. Toutefois, ça semble être un travail constant car des travaux étaient encore en cours lorsque nous y étions.

Nous avons également croisé des dizaines d’écoliers, probablement en sortie scolaire. Ils nous ont demandé nos prénoms, d’où nous venions et ont fait des photos avec nous. On semblait beaucoup les faire rire, bien involontairement.

Notre tour comportait un petit-déjeuner, pris sur la terrasse du seul hôtel situé dans l’enceinte de Borobudur, le Manohara Hotel. Le prix d’entrée du site est compris dans le tarif de la chambre. Si vous avez le temps, ça peut être une bonne solution pour profiter à loisir de Borobudur, au lever et au coucher du soleil notamment.

IMG_2004

 

Prambanan

A l’heure prévue, on retourne au mini-bus et nous voici en route pour la dernière étape de la journée : le complexe de temples hindou de Prambanan.

Il est pas loin de 11h et le soleil commence à taper sérieusement. Manque de bol, dans notre départ précipité, nous avons oublié notre crème solaire. On essaye donc de rester à l’ombre autant que possible mais ça n’est pas toujours possible car Prambanan est un complexe de temples, éparpillés un peu partout dans un grand parc.

IMGP5750

IMG_2018

C’est complètement dingue de se dire que des gens ont construit ça au 9ème siècle, avec les outils et techniques de l’époque.

IMG_2022

Ici aussi, des fresques ornent les murs, représentant des divinités hindous.

IMG_2026

On fait l’effort de grimper les marches pour visiter l’intérieur car il y fait frais, même si ça sent le renfermé et un peu le moisi.

Le temple principal est dédié à Shiva. Chaque côté du temple contient une divinité hindou, Shiva elle même et trois autres en lien avec (Ganesh est son fils, notamment)

IMGP5790

Ganesh

IMG_2024

Shiva

IMG_2027

Agastya

IMG_2029

Durga

On va voir les autres temples mais aucun n’est aussi impressionnant et bien conservé que ceux de la zone principale.

IMG_2034

IMGP5820

IMGP5809

Là encore, les temples ont été abandonné depuis des siècles, puis abîmés par un tremblement de terre au 16ème siècle. La population locale savait qu’ils existaient sans en connaitre l’histoire. Et à nouveau, c’est pendant la colonisation hollandaise, alors brièvement sous influence anglaise, que les temples ont été redécouverts.

Notre balade terminée, on retourne au mini-bus qui nous ramène à Yogyakarta.

Arrivés à notre hôtel, il est pas loin de 14h et on meurt de faim. On va donc dans un warung (resto local) plutôt bien noté sur Trip Advisor : Hani’s Bakery. Les plats sont corrects, les desserts plutôt bons vu que c’est loin d’être la spécialité locale mais ça reste un endroit très touristique et les prix sont en conséquence : 160 000 roupies (10,66€) pour deux plats et deux jus de fruits.

IMG_2052

Par contre, certes, c’est joliment présenté

IMG_2053

Oui, c’est beau

Le soir, on décide donc de s’éloigner un peu du coeur du quartier de Prawirotaman, où l’on réside, et on trouve un warung essentiellement fréquenté par des locaux. Les plats sont simples mais vraiment bons, et la note est beaucoup moins salée : 56 000 roupies (3,73€), pour deux plats et deux boissons.

IMG_2060

C’est un peu moins joli…

IMG_2061

Bonus

En voyage, on adore faire le tour des supermarchés locaux pour découvrir des spécialités ou particularités du pays qu’on visite. Ce coup-ci, on est tombé sur un « roti sandwich » un peu spécial…

Je crois qu’il était au melon. Pour 4000 roupies (0,26€), on ne prenait pas trop de risques.
IMG_2062

 


Infos Pratiques

  • Tour des temples de Borobudur et Prambanan : 420 000 Roupies/personne (27,98€), auquel il faut rajouter 30 000 roupies (2€) pour la montée au point de vue du lever du soleil (hé oui, rien n’est gratuit en Indonésie ma bonne dame)
  • Pour ce prix, on vient vous chercher et on vous ramène à votre hôtel. Vous avez également le petit-déjeuner à Borobudur qui, il me semble, était optionnel. Vu ce qu’il contient (cf photo ci-dessus), ça vaut peut être le coup d’acheter des gâteaux en avance, et de s’en passer.
  • On avait longuement hésité à prendre un tour ou à faire les visites par nous même en louant un scooter. Si c’était à refaire, on prendrait probablement un scooter pour visiter à notre rythme, même si ça nous coûterait plus cher.
    Par contre, ne comptez pas vous balader de nuit sur les routes indonésiennes pour assister au lever du soleil, il n’y a pas d’éclairage au bord des routes et vu la circulation, c’est franchement dangereux.
  • Visiter les deux sites le même jour, seul ou même en tour organisé, est largement possible et pas du tout speed.

 

Telys

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *