[Dublin] – Les visites essentielles

Voici un rapide résumé de nos visites à Dublin, parce qu’on n’y est pas allés que pour manger et boire. Et en trois petits jours sur place, on a eu un bel aperçu de ce que la ville avait à offrir.

dublin_visite13

 

Nous avons commencé par nous rendre à Trinity College, lieu emblématique et incontournable à la fois parce que c’est la plus ancienne université d’Irlande, et pour les richesses qu’elle renferme.

dublin_visite1

dublin_visite2

J’avoue avoir été un poil déçue par les bâtiments, que j’imaginais plus grandioses. Il faudra que je vous parle de l’Université de Cork, un jour, par exemple. Mais je fais ma difficile, parce que Trinity College reste un magnifique endroit. Ça doit être absolument génial de se rendre en cours chaque matin dans un lieu pareil (enfin…le premier mois, et après on sait tous que la Flemme prend le dessus)
Bref, on y trouve aussi des œuvres d’art, en l’occurrence ici la sphère n°6 d’Arnaldo Pomodoro, à la grande surprise d’une copine qui en avait déjà vu une dans les jardins du Vatican.

dublin_visite3

 

C’est dans Trinity College que se trouve la Old Library, dont la pièce la plus emblématique est la Long Room. J’imagine que la plupart des livres entreposés ici sont ennuyants au possible, puisqu’ils ont tout l’air d’encyclopédies et de traités techniques, mais j’aime l’atmosphère de ces lieux.
C’est également dans la Old Library qu’on peut voir le livre de Kells, un bouquin du IXème siècle, inachevé mais richement enluminé et considéré comme un joyau de l’art religieux médiéval (mais qu’on ne peut pas photographier).

dublin_visite7

dublin_visite6

dublin_visite5

 

Nous ne nous sommes pas attardés dans le quartier de Temple Bar, un peu trop touristique à notre goût. A la place, nous nous sommes promenés dans Merrion Square, un joli parc entourés de belles demeures, qui abrite quelques statues. La plus connue d’entre elles est la statue d’Oscar Wilde, l’écrivain ayant résidé au n°1 pendant bon nombre d’années.

dublin_visite8

dublin_visite9

Une autre statue emblématique de la ville est celle de Molly Malone, que l’on peut trouver dans Grafton Street. Il semblerait que ce soit un personnage d’une chanson populaire irlandaise.

En fin de journée, nous avons exploré l’extérieur du château de Dublin, l’intérieur ne valant apparemment pas le détour.

dublin_visite10 dublin_visite11

En plus de l’assemblage de bâtiments aux styles assez divers, nous avons découvert ces étranges bâtisses colorée à l’arrière du château, sans savoir si elles étaient dû à un excès d’enthousiasme dans le choix des couleurs ou un peintre daltonien. L’ensemble donne un style assez dépareillé au château, je n’en suis pas vraiment fan.

dublin_visite12

Le dernier jour, nous avions prévu de consacrer seulement quelques heures à la visite de l’emblématique musée Guinness (Guinness Storehouse) mais ça nous aura finalement pris la journée de parcourir les sept étages du bâtiment. Il était hors de question que je n’y emmène pas Bigfoot, puisque c’était précisément la raison pour laquelle nous étions à Dublin, mais certains d’entre nous qui hésitaient à nous accompagner n’ont finalement pas regretté le déplacement. Certes, il faut avoir un minimum d’intérêt pour la bière et sa fabrication mais la visite est abordable à tous niveaux de connaissance, intéressante et ludique, même si la famille Guinness est un peu trop subjectivement mise en valeur.

dublin_visite14

 

dublin_visite17

dublin_visite15

dublin_visite16

Les 18€ du ticket d’entrée vous donnent en prime le droit de tirer votre propre pinte de Guinness si vous le souhaitez, vous gratifiant ainsi d’un diplôme comme quoi vous avez servi la parfaite pinte de Guinness. Vous pouvez ensuite aller déguster votre pinte au Gravity Bar, vitré sur 360° pour un panorama exceptionnel sur la ville.

dublin_visite18

 

Il y a encore des dizaines d’endroits à visiter et explorer que nous n’avons pas eu le temps de découvrir en à peine trois jours, notamment les cathédrales Christ Church et Saint-Patrick, ou la distillerie Old Jameson, sans parler de tous les musées auxquels nous n’avons accordé aucune attention. Mais en considérant le temps dont nous disposions, nous n’avons pas regretté nos choix. De plus, ça nous laisse une excuse en or pour revenir profiter de cette jolie ville.
Si vous souhaitez organiser un voyage en groupe, je pense vraiment que Dublin est la ville parfaite au vu des activités proposées et de sa taille. Ici, vous ne risquez de perdre personne dans les transports en commun, tout peut se faire à pied. Et l’éventail des occupations conviendra à tout le monde, que ce soit pour découvrir les meilleurs pubs, visiter de vieux bâtiments ou se cultiver un peu.

 

Telys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *