[Ukraine] – Pripyat, la ville abandonnée

S’il y a bien un lieu qui figure en haut de ma liste des endroits abandonnés préférés, c’est Pripyat.

pripyat_before

Située à seulement 3km de la centrale nucléaire de Tchernobyl, Pripyat combine les avantages :

  • en raison du périmètre de sécurité mis en place après la catastrophe dans une zone de 30km, elle est difficilement accessible. Ça limite le nombre de touristes, graffeurs, pilleurs, etc… Je ne sais pas vous, mais je déteste le streetart dans les lieux abandonnés. Je comprends ceux qui pratiquent, après tout ces murs ne vont plus servir à grand-monde, mais ça dénature totalement le lieu.

Bon, l’exception qui confirme la règle : à Pripyat il y a des graffitis qui collent parfaitement au lieu.

prypiat_graff

  • en raison de la radioactivité qui a tout contaminé en ville, les rares personnes qui la visitent ne peuvent y rester très longtemps. Enfin, s’ils veulent survivre. Exit les squatteurs. Après, certes, c’est aussi un inconvénient parce que se prendre autant de radioactivité, même pendant seulement quelques heures, ça ne doit pas faire que du bien.
  • le caractère soudain de la catastrophe ayant obligé à une évacuation extrêmement rapide, la plupart des maisons, appartements et bureaux sont restés en l’état. Et ça, c’est absolument extraordinaire et rarissime.

Je ne vais pas vous refaire l’histoire de la catastrophe, vous la connaissez certainement, et je vais laisser parler les images.
Car je suis tombée dernièrement sur un site consacré à la Russie en anglais, d’où son nom : English Russia. On y trouve de tout, des images de tableaux russes, les dernières infos sur l’armement du pays (?), mais aussi régulièrement des images de lieux abandonnés (églises, maisons) Et ces derniers jours, bam, trois articles quasiment coup sur coup sur Pripyat, d’où mon envie de faire un article sur le sujet.

On commence avec ces vues de la ville prises en hauteur. Des dizaines d’immeubles ouverts à tous vents, photographiés à chaque saison.

prypiat_1

prypiat_2

pripyatnature_2

On poursuit avec des photos plus rares, dans des endroits moins visités de Pripyat, comme l’intérieur des appartements.

anotherpripyat2

anotherpripyat_1

pripyatnature_1

Si on s’écarte un peu, mais en restant dans la zone d’exclusion, on découvre également des zones abandonnées totalement inédites !

chernobyl_2

chernobyl_3

chernobyl_1

Pour avoir un aperçu vidéo de la ville (très rare à ma connaissance), voici également un petit reportage de France 3, diffusé en 2006.

Contrairement à Tchernobyl, qui a été « nettoyée » de la radioactivité et où quelques rares gens téméraires (ou inconscients) vivent encore, Pripyat est encore hautement dangereuse et absolument personne n’y habite.

Sinon, il y a des lieux comme ça (abandonnés ou pas) , qui vous fascinent ?

Telys

One Comment

  1. Magnifiques photos, celle de pripyat enneigée symbolise parfaitement la désertion du site. Le Street-art gâche malheureusement le charme de certains lieux abandonnés tout comme le vandalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *