[Japon] – Tokyo Disneyland

Un peu fourbus, mais toujours enthousiastes, nous voici repartis pour le pays de Candy Minnie ! Aujourd’hui, on  va comparer Tokyo Disneyland à Disneyland Paris.

disneytokyo_entree

C’est quelque chose que je savais déjà avant d’y aller mais c’est toujours amusant de le constater en vrai : les japonais vivent l’expérience Disney à fond et rare sont ceux qui n’ont pas de serre-tête ou de chapeau à l’effigie des personnages. Toutes les boutiques en vendent et les vendeurs/ses vous proposeront gentiment de vous prendre en photo avec votre moitié alors que vous essayez des chapeaux assortis (Mickey et Minnie pour nous). Encore une fois, je suis épatée de l’amabilité japonaise. En France, on vous aurait aboyé qu’on n’a pas le droit d’essayer les chapeaux et basta.

Sinon, le parc est assez classique, bien que l’entrée se fasse dans une galerie marchande couverte, et non pas Main Street comme à Paris.

disneytokyo_galerie

On a bien évidemment le château qui trône au milieu du parc, face à l’entrée.

disneytokyo_chateau1

disneytokyo_chateau2

Château qui est une copie conforme de l’original, en Floride, et qui est un plaisir à visiter : vous pourrez même essayer la fameuse pantoufle de vair !

disneytokyo_vair

En terme d’attractions, on a bien remarqué une chose : les japonais sont facilement effrayés. Ici, point de looping dans Space Mountain qui devient une simple montagne russe (alors que la version parisienne est sacrément costaud), point de looping nul part en fait, à part dans l’attraction Indiana Jones de Disney Sea. Et encore, c’est un bébé looping. Un loopingnounet.
Du coup, on a refait 5 ou 6 fois Space Mountain parce que c’est rigolo (alors qu’à Paris ça me donne mal la tête) et on s’est retrouvé dans un wagon avec une nana qui a hurlé du début à la fin, on était morts de rire.

Il y a une zone qui n’existe pas à Paris et que j’ai a-do-ré, c’est Toon’s Town (la ville des Toons). On y trouve la maison de Minnie, voisine de celle de Mickey (non, ils ne vivent apparemment pas ensemble).

disneytokyo_minnie_house

disneytokyo_minnie_house1

disneytokyo_minnie_house3

disneytokyo_minnie_house2

disneytokyo_minnie_house4

Mais aussi celle de Dingo.

disneytokyo_dingo_house

Et une zone fortement inspirée par « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? », ainsi qu’une attraction qui lui est dédiée : Roger Rabbit’s Car Toon Spin. On a longuement hésité à y entrer, croyant que c’était pour les enfants mais non, allez-y : c’est l’attraction que j’ai préférée sur les deux parcs. Assis dans nos petites voitures de toons qui peuvent tourner sur elle même (comme les tasses, mais rien d’obligé), on est projeté dans une reconstitution du film. Des pancartes « Boom », « Splash » vous entourent après que vous vous soyez « fait assommer » (pour de faux, je vous rassure), vous avez vraiment l’impression d’être un toon ! Chacun ses rêves, nager avec les dauphins j’en ai rien à faire mais être un toon, alors là, ouais !

disneytokyo_toons3
disneytokyo_toons4

disneytokyo_toons5

disneytokyo_toons1

disneytokyo_toons2

disneytokyo_toons6

On a également assisté aux deux parades, en journée et en soirée. Et là, joie, bonheur et cupcakes : la discipline japonaise fait que des zones bien précises sont délimitées pour que les gens puissent s’asseoir (par terre) pour assister à la parade. De cette façon, pas de grande perche devant vous qui vous empêche de voir, pas de gamins geignards sur les épaules de leurs parents, c’est égalité pour tous !

disneytokyo_parade_jour_4

Toy Story

disneytokyo_parade_jour_1

Pinocchio, Dumbo


disneytokyo_parade_jour_2

les Aristochats

disneytokyo_parade_jour_3

Stitch

disneytokyo_parade_jour_5

Mickey & Minnie

On a remarqué que les personnages qui apparaissent dans les parades ne sont pas les même qu’en Europe, particularité culturelle peut-être ? Au Japon, pas de Belle & la Bête alors que c’est un classique à Paris et au contraire, on a pas mal de Lilo & Stitch ou même les Aristochats.

J’ai une affection particulière pour les parades nocturnes, et grâce à l’HDR de l’iPhone voici des photos qui rendent plutôt pas mal.

disneytokyo_parade_sully

Sully & Bob

disneytokyo_parade_winnie

Winnie, Tigrou & Bourriquet

disneytokyo_parade_fees

Les fées

disneytokyo_parade_genie

Le Génie

disneytokyo_parade_nemo

Némo

Autre chose extrêmement agréable : la sensation de sécurité qui règne, avec des dizaines de poussettes soigneusement alignées et bardées de sacs de souvenirs pendant que les gens sont dans les attractions. Le métier de pickpocket a de l’avenir au Japon…

On est repartis complètement morts mais vraiment contents de notre expérience japonaise à Disney. Le parc principal est loin d’être aussi unique que Disney Sea mais possède quelques particularités qui en font un endroit agréable à découvrir, même si on connait par coeur DisneyLand Paris.

Telys

7 Comments

  1. La parade nocturne a l’air démente… sans parler de Toon’s Town! Ca devait être génial! (et comme je ne suis pas une grande fan de loopings, c’est parfait pour moi^^)

    • Toon’s town est un gros coup de coeur, je trouve que ça manque dans les parcs parisiens parce que ça reflète vraiment l’esprit cartoon qui est à la base de Disney. Apparemment il y a aussi cette zone dans le parc californien…peut-être un jour à Paris ?

    • Merci ! Et oui, les parades Disney sont toujours fantastiques mais les parades nocturnes ont vraiment quelque chose de spécial <3

  2. waaaaaaaah Toontown ! Qui veut la peau de Roger Rabbit… j’ai du regarder ce film plus d’une centaine de fois ! En tout cas superbes photos !

    • Merci !
      Dommage qu’il y avait vraiment du monde, j’aurais aimé voir les maisons de Mickey et Dingo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *